le psychopathe utile

Je lisais récemment le livre d’un voyant qui parlait d’une expérience qu’il aurait eue avec un Archange qui lui aurait sauvé la vie. Et quand je vais voir en fin de livre la photo de l’heureux veinard – parce que oui, je crois aux anges et que je pense l’expérience possible – je constate –

le film intérieur

Le négatif est toujours le héros de son propre film. Et là ou notre cœur, à nous, personnes munies d’empathie, va toujours nous faire réaliser que l’on est une personne parmi d’autres, là où notre conscience va aussi nous faire nous remettre en question ou nous donner de la perspective et là où notre lucidité,

une guerrière empathique

En Français, l’empathie signifie la faculté de se mettre, de s’imaginer, à la place d’autrui. Une identification. Alors qu’en anglais, « the empathy » va au delà : la faculté de percevoir les émotions de l’autre. Une perception à la limite de la voyance. Je préfère la définition française qui met cette émotion à la portée de

l’extrême danger des illusions

Le mal commence avec le mensonge. Et si les manipulateurs sont extrêmement doués pour maquiller la réalité, porter des masques, créer des réalités alternatives, et vivre, en fait, dans un monde d’ombre… Il est nécessaire que nous, personnes de bien, sachions être lucides.Même lorsque la réalité n’est pas agréable. Car c’est notre tort, souvent, que

la manipulation de causes justes

Il y a plein de causes justes qui méritent qu’on se batte pour elles. Au hasard, l’égalité et la liberté. Mais même ces causes justes peuvent être tordues, manipulées, violées par des personnes sans conscience ni scrupule. Dans leurs mains, la liberté devient celle de faire n’importe quoi. En clair, de l’égoïsme. Quand certaines personnes,