le psychopathe utile

Je lisais récemment le livre d’un voyant qui parlait d’une expérience qu’il aurait eue avec un Archange qui lui aurait sauvé la vie.
Et quand je vais voir en fin de livre la photo de l’heureux veinard – parce que oui, je crois aux anges et que je pense l’expérience possible – je constate – oh surprise ! – que les yeux du miraculé sont ceux d’une personne négative et plus précisément d’un narcissique.

Car oui, très souvent, les yeux sont le miroir de l’âme et, en la quasi absence de celle-ci, le vide a tendance à briller plus intensément. Ou bien l’arrogance, qui n’est jamais que l’expression d’un trop grand amour de soi.

« Mais nom d’une pipe en bois, que je me demande, en méditation, pourquoi l’au-delà sauve des personnes pas gentilles et paraît en laisser tomber d’autres, qui sont adorables ? »
Et mon intuition me souffle en gros ceci : que ce mec, avec son orgueil, ferait de vraies prédictions qui prouveraient son don et qu’il aiderait et sauverait beaucoup de vies.

Comme quoi, tout le monde a le droit à un ange gardien et je me demande s’il y a, pour le tueur en série, un bar ou un psy pour que le pauvre ange puisse s’y écrouler en fin de journée.

Et si les manipulateurs portent un masque, quand c’est nécessaire, ou pour atteindre leurs objectifs, un grand nombre d’entre eux l’a peint de couleurs positives.

Et je n’écrirai pas, ici, les noms de personnes célèbres connues pour leur extrême bonté, leur dévouement, leur héroïsme ou leur humanité… que j’ai identifiées comme étant des psychopathes.
Déjà, parce que je ne serais pas crue.

Et ensuite parce que, quelque soit leur masque, ces personnes ont réellement suscité de l’espoir, engrangé des vocations et sauvé des vies. Elles seront un exemple pour des générations.
Leur passage sur Terre l’a rendue meilleure.

Une personne à l’âme noire qui fait le bien pour son seul bénéfice ?
Quel dilemme pour le jugement dernier ou le karma, ou ce en quoi tu crois !

En ce qui me concerne, je ne voudrais pas être un employé ou de la famille proche de ces personnes qui doivent bien décompenser quelque part, après une dure journée à paraître ce qu’elles ne sont pas. Et qui doivent d’autant plus se venger sur leur entourage proche que leur image est bâtie sur un #bekind qui doit les irriter plus qu’un cilice.

Ah le martyre silencieux du méchant qui prétend être autrement !

Mais je leur suis néanmoins reconnaissante pour le bien qu’elles ont accompli et accomplissent.
Des psychopathes utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *