la vraie force se trouve lorsqu’on a accepté ses faiblesses

Et avec cela en tête, je suis indulgente à mon égard.

J’ai longtemps cru que certaines personnes de ma famille étaient fortes, parce qu’elles ne craquaient jamais vraiment, quand, en fait, elles étaient tellement faibles qu’elles ont préféré se couper de leurs émotions difficiles pendant leur enfance, plutôt que de les affronter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *