une plage en Asturies

Au risque de trahir mon héritage à moitié breton, je crois que j’ai trouvé la plus belle plage que j’ai jamais vue et elle est en Asturies.

En même temps, je ne trahis pas trop mes racines puisque,, grâce au Gulf Stream, cette région d’Espagne jouit aussi d’un climat océanique – ahum ! – humide.
Que la boisson y est le cidre et la musique traditionnelle s’y joue à la cornemuse.
Juste à côté, on a la Galice et Saint Jacques de Compostelle avec toute la panoplie celte, triskell inclus.

C’est grâce aux ondées régulières que les prairies sont vert fluo et les vaches nombreuses. Et c’est aussi en partie grâce à la pluie que la région a échappé à l’avidité des promoteurs immobiliers qui ont bétonné sur toutes les côtes plus ensoleillées laissées à leur avidité. La pluie et les réglementations.

Mais pour qui n’a pas peur du crachin, c’est vraiment une terre magique. Et si les fées existent encore en Irlande et en forêt de Brocéliande, elles doivent avoir des cousines en Asturies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *