un déguisement Africain très facile

Mercredi de la semaine dernière, ma fille me dit : « maman, j’ai besoin d’un déguisement Africain pour vendredi. »
Ce vendredi !!!

Oui, ce vendredi. Et après quelques recherches en ligne sur ce qui se vend déjà en déguisements africains (pagne et os dans le nez) et sur la réalité, je tombe amoureuse des tenues Kenyanes dénichées sur Pinterest. Et leurs bijoux ! Juste incroyables.

C’est donc parti pour un déguisement Samburu express réalisé en un après-midi.

Ingrédients
– un grand pan de tissu de 2 m sur 1 m. Ma fille a dix ans et fait 1,40 mètres (il faudra peut-être un pan de tissu plus long ou moins long en fonction de la taille de votre enfant).
– 1 morceau de tissu coloré de 40 x 40 cm + un rectangle de 43 x 9
– 1 morceau de tissu uni de 60 x 60 + un rectangle de 43 x 9
– une frange à perles, des rubans ou tout ce que vous pouvez imaginer comme décoration colorée
– un élastique souple du tour de cou + 4 cm, ici 58m
– un joli élastique de 11 cm
– un bijou qui va tomber sur le front

J’ai mesuré le tour du cou de ma fille et en utilisant la fameuse formule C=2πr ou r=C/2π (C le tour du cercle, r le rayon et π = 3,14), j’en ai déduit que je voulais un rayon du premier cercle à 10cm. Wow, les maths servent à tout !
Et donc :

1. Dans le tissu coloré, tracer une bande avec deux cercles. Le premier rayon est de 10cm. Le 2ème rayon est de 19 cm.
2. Dans le tissu uni, tracer une autre bande avec deux cercles. Le premier rayon est de 18cm. Le 2ème rayon est de 28 cm.
3. Dans la petite bande, sur ce qui sera le tour du cou, cranter, faire un petit revers en laissant une ouverture de 2cm et passer l’élastique souple.
4. Coudre les deux bandes endroit contre endroit.
5. Faire un revers sur l’extérieur de la grande bande et y coudre la frange en perle et le ruban tissé. C’est fini pour le tour de cou.
6. Sur le grand pan de tissu, surfiler au point zigzag. C’est tout ! Pour nouer, on place sur le dos, on rabat les pans vers l’avant et on noue dans le cou.
7. Coudre les deux rectangles endroit contre endroit en prenant soin de : placer l’élastique à l’intérieur au centre de la largeur, laisser l’autre largeur ouverte.
8. Cranter, retourner, repasser. Faire un petit rentré (revers vers l’intérieur) de la largeur, y placer l’élastique et coudre. Coudre à la main un petit bijou qui se positionnera sur le front.
Et voilà !

Ma fille a eu l’idée du porte-bébé avec une poupée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *