trucs et astuces pour coudre une manche

Aussi facile que de se laisser glisser sur la pente si vous suivez les étapes suivantes…

1. Repasser endroit sur endroit. J’insiste sur le fait qu’il faut repasser pour marquer le milieu de la manche.
2. Fixer avec des épingles et coudre endroit sur endroit. En profiter pour recouper l’arrondi ou égaliser le tissu qui dépasse (il n’est pas toujours facile de couper le long d’un patron de manche).
Je recommande d’aplatir la couture au fer ce qui facilite après la couture sur l’emmanchure : on écarte les deux petits bords et on passe le fer dessus. Je me sers au moins autant de mon fer que de ma machine à coudre !
3. Si le tissu ne marque pas beaucoup au repassage, comme c’est le cas ici avec de la polaire, faire une petite marque côté endroit sur la pointe (voir les photos).
4. Retourner la manche à l’endroit si ce n’est déjà fait. Et la veste à l’envers.
À l’intérieur de la veste mise à l’envers glisser la manche. Et positionner la partie large de la manche dans l’emmanchure de la veste. Ce qui fait que l’endroit de la manche est posé sur l’endroit de la veste. Si, si !
Au début de mes cours de couture, j’étais pas mal déroutée par le processus et me suis retrouvée avec plus d’une manche posée à l’envers !
5. Positionner le repère tracé sur le haut de la manche sur la couture du haut de l’emmanchure. Et la couture du bas de la manche sur la couture du bas de l’emmanchure. Épingler.
6. Épingler entre ces deux épingles. À cette étape, on peut sortir la manche délicatement pour vérifier qu’elle est bien montée dans le bon sens.
7. Bâtir (point avant espacé à la main que je commence par un point arrière pour qu’il ne se défasse pas) et retirer les épingles. C’est une étape optionnelle et personnellement je préfère me piquer aux épingles que de le faire. Mais je vous le recommande au moins pour vos premières manches. Et si vous n’avez pas de machine avec un bras de couture : le bras de couture permet de garder l’arrondi.
8. Coudre à la machine : je fais une marche arrière au début et je repasse sur cette couture à la fin pour fixer.
9. Optionnel : surfiler (point écarté en diagonale pour éviter l’effilage du tissu) à la main ou à la machine pour un travail plus professionnel. En l’occurrence, je me suis contentée d’égaliser les coutures aux ciseaux.
Et voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *