La sieste cathodique

Normalement, le rythme équilibré que j’ai consciencieusement imposé à ma fille, implique une sieste l’après midi.
Mais quand, elle rechigne absolument à somnoler en position allongée sur son matelas, je la mets en position assise devant un DVD.
D’abord, il faut avouer que dans les deux cas, j’ai la paix tout pareil.
Ce qui me permet de feignan… travailler aussi efficacement à côté.

Et ensuite, je me base sur une étude neurologique de l’enfant que j’ai lue il y a quelque temps et qui indique que le cerveau d’un petit est encore moins actif devant un écran que pendant son sommeil.

Ceci dit, j’aurais pu en arriver au même résultat que la Science, rien qu’en regardant mon mec devant un écran. C’est pas avec les étincelles qui restent dans son regard qu’on pourrait allumer un feu de camp…

Grâce à cette étude, je laisse donc ma fille se reposer devant Disney en toute tranquillité.
Je m’arrange juste pour qu’elle ne regarde pas la publicité pendant son temps de cerveau disponible (j’ai déjà lu ça quelque part…) et je fais un léger débriefing pédagogique après le film.
Je lui explique par exemple que maman préfère Mulan qui fait du kung-fu et envoie bouler les Huns dans la neige, à la Belle au Bois Dormant qui attend comme une cruche pendant tout le film qu’on vienne la réveiller.

Mon mec pourrait dire que je prépare ma fille à être une chieuse comme sa maman.
Il oserait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *