Sapin en carton

Déjà une semaine que je vous ai présenté le sapin en carton sans vous mettre le tuto en ligne : j’ai pris du retard !

Sapin de noël en carton

Il faut dire à ma décharge que depuis quinze jours, tous les habitants de la maison sont terrassés à tour de rôle par un virus super facétieux, moitié angine moitié gastro, avec un loto rigolo pour le symptôme qui vous fera guiliguili dans l’heure qui suit.
Comme aurait pu le dire la pub pour un esquimau : vas tu bientôt gargouiller du bidou ou déglutir autour d’un caillou ? Du suspense ! Du rebondissement ! De l’aventure !

Il faut dire aussi que le Jules a mis l’ordinateur en rade ce week-end. Il ne faut pas croire qu’un informaticien à domicile vous assure d’avoir du matos en bon état à sa casa…
Déjà que le mien revendique avec énergie sa formation d’ingénieur généraliste en dépit d’une enfance à la « Mozart » (ne lésinons pas sur la flatterie, c’est lui qui paye les raviolis) à programmer son « TO7 » à la main pour pouvoir jouer dessus, et d’une vie passée par la suite à travailler dans le domaine informatique… mais là n’est pas le problème !
Qui est qu’un geek cherchera toujours à améliorer son outil et à lui faire faire autre chose que ce qui était prévu pour lui. Je crois que le mien doit essayer en ce moment de lui faire repasser des chemises : il s’est peut-être enfin résigné au fait que le col sans faux pli ne viendrait pas de moi.

Bref, pour le tuto, c’est par ici…

Avant tout, je tiens à préciser qu’il y a deux idées toutes simples à réaliser que j’ai vues ici ou là et que j’aurais aimé mettre en place si je n’avais un bébé qui adore toucher à tout pour le mettre en pièces par la suite :
– des caisses de vin sans couvercle, peintes et tout simplement empilées sur leur côté, les unes sur les autres (4 puis 3 puis 2 puis 1). Très sympa pour disposer artistiquement les cadeaux contre un mur.
– 24 cartons empilés les uns sur les autres du plus grand au plus petit. Le plus petit en haut sera numéroté du premier jour de décembre. Et le dernier en bas du dernier jour avant Noël. Le fun, ce sera de retirer le cadeau du jour sans faire s’écrouler le reste de la pyramide…

Et j’ai imaginé en m’inspirant de ce sapin ci, un manche de balai sur lequel j’aurais mis cinq étoiles en carton à cinq branche, la plus grande en bas, la plus petite en haut. Cinq branches par étoile soit vingt-cinq branches en tout, auxquelles on pourrait attacher les petits cadeaux de l’Avent.
Et sur les étoiles on aussi pourrait imaginer piquer des décorations supplémentaires dans l’esprit de ce sapin là.

En ce qui concerne mon sapin de cette année, que j’ai imaginé, et que le Jules a réalisé, il suffit donc de découper cinq triangles de un mètre sur un mètre sur cinquante centimètres. Plus une languette de côté. Et éventuellement une languette en bas pour solidifier.

Sapin de noël en carton

Vous faites des trous en forme de boules et d’étoiles (vous pourrez décorer les cartons étoiles et boules avec vos enfants et les mettre aux fenêtres plus tard, un jour, si vous trouvez du temps, à Pâques, voire à la Trinité), vous collez tout ça et vous peignez le tout.

Sapin de noël en carton

Sapin de noël en carton

Sapin de noël en carton

Vous pouvez même peindre l’intérieur si le cœur vous en dit.
Comme on a choisi de suspendre le sapin pour éviter de le voir soumis aux intentions du petit dernier, le Jules a fait un pentagone à languettes d’une taille suffisante pour qu’il se bloque plus haut que le trou en forme de rond du haut (vous suivez toujours ?). Il a fait un petit trou au milieu et y a inséré une ficelle qu’il a accrochée sur un petit morceau de bois pour l’empêcher de glisser.
L’autre bout de la ficelle a été passée dans la pointe du sapin, guidée doucement avec un tournevis. Et le tour est joué !
Nous avons attachés les décorations de Noël grâce à des petits pinces à linge très pratiques mais on peut aussi envisager des petits trous.

Sapin de noël en carton

Je tiens à noter que le Jules étant, comme je l’ai déjà précisé plus haut, un ingénieur et donc un matheux a mis toutes les ouvertures à peu près dans le même ordre et à la même place sur chaque côté. Ne vous croyez pas obligé de l’imiter, au contraire !

Et vous pouvez imaginer de suspendre dans le bas de votre sapin des rubans pour y accrocher des petits cadeaux pour l’Avent (ce sera pour l’année prochaine !).

En plus, commodité des commodités, ce sapin est incroyablement pratique comme mannequin pour coudre des jupes d’enfant. Testé et approuvé !
Une idée à creuser…

Sapin de noël en carton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *