La princesse, le prince et la sorcière débutante (introduction)

Il était une fois une aspirante auteur qui avait vu il y a quelques mois une vidéo d’une célèbre auteur expliquant les trames, les tours et les contours de l’inspiration, et, il y a peu, le mariage de Wiliiam et de Kate.

Épuisée par la beauté du royal mariage, à moins que ce ne soit par ses allers-retours entre sa chambre et le distributeur de boissons, notre aspirante auteur se sent l’envie irrésistible de piquer un petit roupillon…

Trois heures plus tard, elle a perdu son après-midi mais a rêvé de sa première historiette.

Elle trouve bien l’histoire un brin étrange et un poil coquine, mais ne voulant surtout pas vexer les muses (voir la vidéo sur la magie de l’inspiration), elle décide de la retranscrire dans son blog…

Royal wedding (c) by Gerard Stolk http://www.flickr.com/photos/gerardstolk/5669428834/

Il était donc une autre fois une sorcière sans malice mais sans expérience, que ce soit dans son art ou dans celui qui concerne plus particulièrement les hommes, et dont l’inconscient à tonalité coquine la poussée à rêver inconsidérément devant le mariage d’un prince et d’une princesse.

Appelons notre couple princier Catherine et Guillaume – par commodité – , mais il faut savoir qu’à l’époque de la petite sorcière, indéterminée mais comportant la télévision, les mœurs étaient moins souples que maintenant et qu’une jeune épousée se devait d’arriver vierge à l’autel.

Ah la la, ma bonne dame, tout se perd de nos jours, sauf pour certains extrémistes, toutes obédiences confondues, et j’ai ouï dire que l’auteur de cette nouvelle aurait même prononcé ses vœux – civils, il faut le préciser – alors qu’elle était enceinte de six mois.
Bref, si aujourd’hui tout le monde ne sait pas attendre la législation avant la consommation, ce n’était pas le cas au temps béni de notre histoire et la jeune épousée n’avait vu le loup qu’en image et dans les contes pour enfants.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *