Bébé gaucho bientôt en gigoteuse

Cela va sans doute paraître incroyable aux amies françaises restées au pays mais il faut savoir qu’en Argentine, on n’a jamais entendu parler de la gigoteuse. Et pas plus de la turbulette.
Les bébés ici sont couchés classiquement dans un drap et une couverture.
Et je ne compte pas le nombre de fois où une maman d’ici m’a regardée en écarquillant les yeux quand je lui décrivais le « sac à bébé ».
J’imagine que la literie avec bretelle a de quoi surprendre quand on la découvre pour la première fois…

Mais tout ça devrait bientôt changer !
Je viens de présenter la gigoteuse au créateur génial de matelas, de coussins, de fauteuils et de tapis de méditation, que j’adore et que j’ai rencontré à Puro Diseño.
Je l’adore, parce que non content d’être très créatif, il fait tous ses produits dans le naturel et le bio et que, cerise sur le gâteau, il est aussi engagé socialement. C’est lui qui m’a appris par exemple qu’Emmaüs existait aussi en Argentine, puisqu’il reprend tous les vieux matelas (et plus, si affinités) pour les leur donner. Un gars génial. Et un concentré d’énergie.

A chaque fois qu’il débarque chez moi dans son sarouel et avec ses lunettes de soleil sur le front, j’ai l’impression que la pièce devient soudain plus électrique.
Et comme je suis officiellement créatrice, et même si pour le moment, je réserve surtout cette belle créativité à mon fameux tajine aux fruits secs, je viens de lui envoyer des photocopies de modèles de turbulette.
Bienvenida a la turbuleta Argentina lancée par Artesano de Sueños !

J’aimerais noter au passage que j’en ai pas mal, des idées, en général.
Je me définirais même comme une boîte à idée.
Et quand on a l’impression que je dors les yeux ouverts ou que je glande (mon mec, qui envie sournoisement mon talent à ne rien faire sans m’ennuyer, m’a surnommée « l’art de la glande »…), en fait c’est très trompeur.
Oui, madame.
Je ne rêvasse pas. Je pense.
Nuance.

1 réponse sur “ Bébé gaucho bientôt en gigoteuse ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *