le plus simple en couture…

… c’est de faire une jupe.

Pour cela, il suffit d’un rectangle de tissu et d’un élastique.

Et de suivre ce mode d’emploi :
1. Mesurer son tour de taille (T), son tour de hanche (H) et la longueur désirée de la jupe (L).
2. Le tour de taille est ce qui va mesurer la longueur de votre rectangles de tissu. A votre mesure T, il faut ajouter 2 cm de couture et 2 centimètres au minimum d’aisance pour enfiler la jupe.
La longueur est donc : T+ 4 ou plus en fonction de l’ampleur que vous voulez donner à votre jupe.
La largeur du rectangle est déterminée par la longueur désirée de la jupe. À laquelle vous ajouter les 2 cm d’ourlet du bas et les 3 cm d’ourlet du haut.
La largeur de votre rectangle est donc : L + 5.
3. Couper le rectangle dans le tissu choisi. J’ai choisi un tissu avec des décorations en forme de feuilles. Il faut couper de préférence dans le sens du droit fil. Le droit fil, c’est le sens du tissage. Il est parallèle aux deux extrémités du tissu. C’est ce qui assure que la pièce que vous coupez dans le tissu sera la plus rigide possible. Mais de grands couturiers ont délibérément coupé leurs pièces dans le biais pour donner plus de souplesse à leur création. Bref, en un mot comme en cent, coupez votre rectangle comme vous voulez !
À ce stade, vous pouvez choisir de surfiler les largeurs des rectangles à la machine (point zigzag sur le bord) pour plus de netteté.
4. Faire un ourlet sur une des longueurs. En repliant sur 1 cm une première fois au fer. Puis une seconde fois sur 1 cm au fer.
À cette étape, si vous préférez, vous pouvez marquer le tissu avec une craie pour noter les centimètres de l’ourlet. Personnellement, j’estime la distance mais cela fait un certain temps que je pratique l’ourlet.
Épinglez. Et si vous voulez, fixez l’ourlet avec un point de bâti (point lâche à la main).
Coudre à la machine (point arrière en début et fin de ligne).
5. Plier le rectangle en deux dans le sens de la longueur. Endroit contre endroit. Épingler (et point de bâti optionnel) et coudre à environ 1 cm du bord.
6. Écraser la couture au fer. C’est très important d’écraser les coutures, elles seront plus nettes sur l’endroit. A ce stade, vous pouvez choisir de surfiler la couture à la main.
7. C’est parti pour l’ourlet du haut : plier au fer 1 cm au bord puis 2 cm. Épingler (point de bâti optionnel). Coudre tout le tour en restant au plus loin du bord. Je me sers toujours de mon pied de biche comme repère. Ici, je place le bord à l’intérieur du pied (voir photo). Laisser un espace de 2 cm au milieu (voir photo). Point arrière au début et en fin de couture.
8. Pour la longueur de votre élastique, prenez votre tour de taille.
Elastique : T
9. Rentrer l’élastique dans l’ourlet du haut à l’aide d’une épingle à nourrice.
10. Couper en fonction de la tenue désirée et coudre l’élastique à 1 cm du bord à la main ou à la machine.
Vous pouvez fermer l’ourlet du haut à la machine (optionnel).
Et voilà !

Spéciale dédicace pour Viveca, ma petite fée graphiste, qui a imaginé le logo et ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *