Ne jamais demander à GLS de vous livrer un colis pour Noël.

Pour commander l’établi de Noël du petit dernier nous avons donc fait appel à ce transporteur nommé GLS.
Et quand, au bout de dix jours, le traîneau n’apparaissait toujours pas au bout du chemin, je suis allée voir du côté du traçage en ligne.
Et – ho ! ho ! ho !-, surprise, ledit transporteur n’a pas honte de noter une suite d’excuses toutes plus surréalistes les unes que les autres pour justifier son retard.
Je vous laisse juge : à part l’enlèvement par les extra-terrestres, rien n’a été épargné et notre colis tourne donc depuis dix jours autour de Trappes, à vingt kilomètres de chez nous.

Lire la suite

Nouvelle catégorie trucs et astuces

J’ai assez peu écrit ces derniers temps mais il faut dire qu’en plus de mon job de traductrice (et ouiiiiiiiiii, il m’arrive de bosser !), en cette fin d’année bénie de fêtes scolaires et de cirque, je dois faire un déguisement de princesse Égyptienne et onze déguisements de nobles Incas de tous sexes. Modus operandi bientôt en ligne…
Heureusement, en ce qui concerne les Incas, quelques autres mamans se sont proposées pour m’aider : chez moi, on va bientôt faire de l’atelier couture.
Au passage, je donne dans la découverte ethnique et culturelle : les Incas et les Égyptiens, si vous voulez mon avis, ils s’habillaient presque pareil (en plus doré pour les pharaons). Est-ce que quelqu’un s’est déjà penché sur le sujet ou est-ce que je viens de faire une percée dans la connaissance historique ?
En même temps, quand il fait chaud et qu’on n’a pas encore inventé la machine à coudre, je suis d’accord que le pagne s’impose.

Lire la suite

Héroines en pays Moutard

Dimanche dernier, ma fille m’a demandé de démêler un enchevêtrement de fils faits par son pendentif en cristal avec le grappin Playmobil (c) de son frère.
Et j’ai alors tourné sur moi même, chanté un petit air familier aux amateurs de Comics et entonné :
« nanananananananana, bat-mum ! ».
Oui, je sais, c’est plutôt Wonderwoman qui tournait sur elle même mais après deux grossesses, je pense que le noir intégral avec faux pectoraux moulés m’irait mieux que le micro short et je mixe les genres dans le pur intérêt de l’esthétisme. Je vous promets, vous voulez pas voir ça, même en imagination.

Depuis que j’ai des enfants, je ne vois plus la vie de famille de la même façon (suite).

Avant, quand je rencontrais une maman qui avait décidé de rester au foyer pour s’occuper des bébés, je pensais un truc du style : « et allez, encore une qui a choisi de se la couler douce près du frigo à bières et qui trahit du même coup la cause SACRÉE de l’égalité des sexes ».

2ème petit machin

Maintenant, la fois où le Jules m’a sorti un truc du même tonneau après la naissance de l’aînée, j’ai opportunément disparu tout un samedi.
Pfffuuuuuuuuuuuuuuuiiiit !
Bizarrement, il ne l’a plus jamais redit …

Depuis que j’ai des enfants, je ne vois plus la vie de famille de la même façon.

En avertissement, je tiens à prévenir ceux d’entre vous qui hésiteraient à se reproduire : ce post n’est pas vraiment une incitation à sauter le pas….
Mais de toute façon, j’ai pleine et entière confiance en la force des hormones pour vous donner la petite poussette finale : en ce qui me concerne, après trois ans à hésiter et à faire des listes « contre » (trois pages) et « pour » (deux lignes), c’est bien la vue d’un bébé joufflu qui a finalement annihilé chez moi toute forme de raisonnement cérébral et m’a fait passer à l’acte !
Même encore maintenant, pourtant bien aguerrie après deux marmots, dès que je vois un nouveau-né, je fonds complètement en dedans et gazouille des « c’est trop mignon ces petites mains et ces petits pieds », en oubliant, sur le coup, de lever les yeux sur la jeune maman hagarde et échevelée qui chancèle au dessus du landau (dormir par tranches de deux heures vient à bout des plus endurcies…).

Petit machin

Vacances de la Toussaint : le bilan

– 2 enfants 24h / 24h à domicile.
– en plus des deux chats et des 10 plantes vertes habituels.
– 1 constat : les plantes vertes, c’est définitivement plus calme.

– 1 gâteau d’Halloween moche, en dépit des excellents conseils du livre "Kids’ birthday cake". Devant mon œuvre en "basic butter cake", ma fille a d’abord dit "ça ressemble à rien !" avant de concéder "on dirait une grenouille".
Quand on sait que je voulais réaliser un château hanté, on comprend que j’ai encore deux ou trois séances d’entraînement avant de passer pro… Ou alors, c’est la faute du four.

gâteau d'halloween

– 7 sites de matériel de pâtisserie consultés en urgence et en panique pour le matériel nécessaire afin d’éviter à l’avenir ce genre de débâcle culinaire. Si ce n’est pas la faute du four, c’est la faute du moule. Ou du couteau. Ou du beurre. Une bretonne, même à demi, ne devrait jamais cuisiner avec du beurre non-salé, c’est connu.
Cerf Dellier.com, Cuisto Shop, Mora, Soyons food, Cuisine Addict, Original Store, Sibo Sibon.
– plus 1 site préféré mais non encore testé : Feerie cake. Je suis déjà sur la voie du succès.

Message à madame Filliozat

Avant d’avoir nos enfants, avec le Jules, on s’était dit que chez nous, les petits seraient élevés au sifflet et le doigt sur la couture du pantalon.
Un peu comme dans « La mélodie du bonheur », où la troupe d’enfants est soumise à la bienveillante mais néanmoins ferme autorité du commandant Von Truc.

Et puis, enceinte, chargée ras la gueule d’hormones et de bonnes intentions (la nature est bien faite dans le sens de la reproduction), j’ai lu un des livres de madame Filliozat : « Au cœur des émotions de l’enfant ».

L'amour, la mer, les enfants

J’aime beaucoup la mer. Et l’avantage…