Les araignées aiment la campagne

Et plus particulièrement ma maison, qui s’y trouve.
Et le hic, c’est que moi, je n’aime pas les araignées.

Ceci dit, grâce à mon séjour Argentin, et à ma confrontation régulière aux cafards de cinq centimètres de long, j’ai un peu relativisé sur l’arachnophobie : à moins de me retrouver nez à pattes avec un exemplaire suffisamment grand pour qu’on puisse lui voir les poils à l’œil nu, je ne crie plus.
Les pilotes d’avion argentins m’auront rendu le même service. Et je ne parle pas ici de leurs poils, vous m’aurez compris, mais de leur façon sportive de manier un zinc.
Je dois décidément beaucoup à ce pays.

Coucher de soleil en Uruguay

Un joli coucher de soleil c’est tout de même plus agréable à voir qu’une araignée en gros plan. Non ?

Mais si j’ai moins peur des araignées, je n’aime toujours pas ça.
On a beau me dire qu’une araignée prouve que la maison est saine, dans mon cas, ça prouve surtout que je n’y fais pas assez le ménage.
De quoi aiguiser ma rancune.

Et oui, à la limite, une araignée vous débarrasse des mouches, nombreuses également au milieu des pâturages, mais quand mon mec m’a raconté qu’en prenant son bain, il a vu une araignée fondre sur sa mouche encore toute bzzibzzitante de frayeur, ça m’a envoyé des frissons le long de l’échine.
Sans m’étendre sur le gothique de l’ambiance, assez loin de l’idée qu’on se fait d’un spa domestique, j’ai été élevée avec Maya l’Abeille et je me souviens encore de l’épisode où l’araignée violoncelliste avait essayé d’accomplir le même forfait.
L’horreur, mais au moins ça finissait bien.

Le problème ici, c’est que mes chats, qui adoraient couper les pattes des cafards d’un seul côté à Buenos-Aires, pour les voir tourner en rond avant de jouer avec et de les laisser sur le dos, ne semblent trouver aucun intérêt aux insectes rampants locaux. Il faut dire que quiconque a déjà vu courir un chat derrière un cafard sans en mourir de dégoût, vous dirait que l’araignée va beaucoup moins vite. Aucun sport, comme diraient nos amis les anglais.

– Je tiens à rassurer au passage nos amis des bêtes et des insectes : si nous avions pris nos chats sur le fait, nous serions bien évidemment intervenus pour abréger leur amusement. Le cafard sortant la nuit, nous n’avons déduit ce modus operandi que sur l’insecte post mortem. Et il faut bien que je case mon peu de latin. –

Et donc, ce matin, alors que l’agent immobilier devait passer nous voir pour un rendez-vous au sujet d’une fosse septique (autres joies de la campagne) et que mon araignée faucheuse presque domestique (je l’ai vue grandir) avait dans la nuit gagné son combat contre une voisine poilue mal intentionnée qui voulait sans doute lui voler son bout de coin, et qu’elle s’en repaissait dans un fatras de pattes et de toiles, j’ai donc estimé que la coupe était pleine et voté l’éradication.

Et il est intéressant de noter que si l’araignée faucheuse gagne contre l’araignée noire, elle perd contre l’aspirateur.
Il faudra que j’en parle à Maya.

2 réponses sur “ Les araignées aiment la campagne ”
  1. Hé ben ! Merci pour ces observations. J’étais vraiment loin de me douter qu’une brave araignée noire s’inclinerait devant une frêle faucheuse… De là à la voir grandir ….
    Faut dire que malgré notre maison saine aussi, je n’ai jamais pris le temps d’observer ces petites bêtes ! Elles finissent immédiatement sur du papier toilette dans la fosse septique et les mouches, nous leurs demandons avec un petit pincement au cœur d’aller se coller sur le ruban plein de glue…
    Question photo, les araignées noires sortant surtout la nuit, c’est difficile de les prendre, un clair de lune aurait pu aussi illustrer ce post ! Non ?

  2. @Mon beauf

    Une araignée au clair de lune, il faudra que j’y pense ! Déjà, aujourd’hui, avec mon TOUT NOUVEAU TOUT BEAU appareil photo, j’ai donné dans le documentaire animalier et lépidoptère.

    Bientôt les photos en ligne ? Insupportable suspense…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *