« Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. »

me disait mon mari hier soir devant une picada (apéro argentin avec du fromage, du saucisson, des cahuètes, des olives… Bref, apéro).

Citer le grand Michel Audiard, c’est toujours un peu osé, mais il faut dire à la décharge de mon jules qu’il avait déjà un peu abusé du litre de bière qu’il essayait de me faire boire, à moi, sous le double prétexte fallacieux que j’avais passé une mauvaise journée et que je suis plus câline quand j’ai un coup dans le nez. Le sournois !

Quilmes

Attentionl’abusd’alcoolestdangereuxpourlasantéàconsommer… avecmodération.

Cette sainte et docte maxime me rappelle une phrase que j’ai lue quelque part (si quelqu’un en connaît l’auteur, je le remercie de me l’indiquer !) et qui dit en substance que « notre degré d’intelligence se mesure à notre capacité à gérer l’incertitude ».

Si c’est le cas, je dois être hyper méga géniale parce que je me réveille la plupart des matins avec l’impression que je n’ai QUE des doutes.

Et les doutes en abondance mélangés à une imagination fertile, je peux vous dire que ça donne un cocktail explosif.
Bonjour angoisse, bienvenue amie hypocondrie, salut à toi prises de tête… coucou peur de l’avion !

Ce qui fait que l’un dans l’autre, cela validerait une théorie à moi qui dit que dans le monde, tout est rond, à commencer par la planète et que donc les extrêmes se cognent et se rejoignent.
Si je mets par exemple dos à dos les fachos de droite et les fachos de gauche, je suis également convaincue que la « révolution » de 1789, la bien nommée, a ramené les choses au même point, les privilèges ayant juste changé de mains.
Ils sont d’ailleurs solidement agrippés aujourd’hui, ces privilèges, par tous ces braves français qui ont eu la chance d’en hériter. Tout un débat…

Pour conclure, on pourra donc déduire de tout ça que si (j’ai bien dit SI !), je suis extrêmement intelligente, je suis fatalement un peu con.
Hips.

2 réponses sur “ « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. » ”
  1. Non mais alors là c’est incroyable …. Stef (mon mari à moi) me citait exactement la même phrase dimanche matin ! Je suis bluffée ! Le samedi soir, à une fiesta, une convive évoquait le cas de personnes qui osaient tout et il s’est retenu de dire "les cons ça ose tout !"…. (remarquez le subtil (?) jeu de mots que j’ose sur "convive" qui devient vive (les) cons).
    Et il me narrait cela le dimanche midi tout en cirant amoureusement ses bottes d’équitation… Alors là Fred ya un truc entre nous c’est de plus en plus certain :-)… Je suis seule (ben voui, il travaille et même qu’il voyage beaucoup, et même que cette semaine il est parti au Venez et au Chili) mais je vais quand même m’ouvrir une bière pour fêter ça ! Hips 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *